Rectangle 6 Copy Created with Sketch. Shape Created with Sketch. Shape Created with Sketch. Download Created with Sketch. rect5108-8 Created with Sketch. rect5186 Created with Sketch.

Coronavirus sur le lieu de travail ? Le médecin du travail aide à la prévention, le médecin généraliste établit le diagnostic

02 Mar 2020

Bruxelles, le 2 mars 2020 – Maintenant que la Belgique se trouve en phase 2 dans la lutte contre le coronavirus, de nombreuses entreprises sont inquiètes. Le conseil donné par la presse d'envoyer les employés qui se sentent malades chez le médecin du travail est bien intentionné, mais envoie un mauvais signal. « Pour le diagnostic et le traitement des malades, le médecin généraliste est le premier point de contact », explique Mensura, le service externe de prévention et de protection au travail. Néanmoins, le médecin du travail joue un rôle préventif important pour empêcher la propagation du virus. 

Contacter un médecin en cas de symptômes 

« Ce n’est pas le rôle du médecin du travail d’examiner un employé, à la recherche d'une éventuelle infection. Le SPF Santé Publique confie explicitement cette tâche au secteur curatif, c'est-à-dire au médecin généraliste, et - dans un deuxième temps - aux hôpitaux », déclare Marie-Noëlle Schmickler, Director Research and Development chez Mensura.

Le rôle important de prévention et de conseil du médecin du travail

Néanmoins, les services externes jouent un rôle important dans la lutte contre la propagation du virus. « La mission spécifique du service externe pour la prévention et la protection au travail est de surveiller et de contribuer à la prévention des risques liés au travail. Nous avons également un rôle préventif et consultatif important à jouer dans le contexte du coronavirus. Par exemple, nous aidons les employeurs à mettre en œuvre les mesures adaptées sur le lieu de travail afin d’éviter une éventuelle contamination. De la même manière, nous les aidons à résoudre d'autres questions liées au travail soulevées par le virus. Que dit le droit du travail pour un employé qui ne peut pas venir travailler en raison du risque qu'il court ? Qu'en est-il des voyages à destination et en provenance de la Chine ? Comment, en tant qu'employeur, prévenir l'impact potentiel sur son entreprise ? »

Jusqu'à nouvel ordre, les employés qui reviennent des pays ou régions où des cas de coronavirus ont été signalés peuvent simplement reprendre le travail. « S'ils tombent malades dans les 14 jours suivant leur retour, ils doivent rester chez eux, appeler un médecin et lui faire part de leurs antécédents de voyage et de leurs symptômes. Le médecin généraliste, qui a reçu les directives nécessaires du SPF Santé Publique, peut évaluer correctement la situation et prendre les mesures appropriées », déclare Marie-Noëlle Schmickler.

Une approche progressive

Le manque de clarté qui prévaut quant à ce qui constitue ou non une bonne pratique est dû aux différentes phases dans lesquelles se trouvent certains pays. « Nous sommes inondés d'informations sur l'épidémie de coronavirus depuis plusieurs semaines maintenant. Pour beaucoup de personnes, il est difficile de comprendre pourquoi les mesures prises à l'étranger sont différentes de celles prises dans notre pays. C’est dû à la phase du plan d'urgence dans laquelle nous nous trouvons. En Belgique, il s'agit actuellement de la phase 2. Nous sommes vigilants, et nous nous concentrons sur la détection et la limitation de l’impact du virus le plus rapidement possible. Des procédures sont en place pour empêcher toute nouvelle escalade. Des pays comme la Chine et l'Italie connaissent une épidémie beaucoup plus étendue, ce qui entraîne que l’objectif principal n’est plus la détection, mais bien la dispensation de soins médicaux ».

Hygiène de base

1 - Lavez ou désinfectez vos mains régulièrement :

  • Avant et après les repas
  • Après un passage aux toilettes
  • Après un contact physique
  • Après avoir toussé ou éternué
  • Après avoir utilisé les transports publics ou séjourné dans des lieux publics

2 - Gardez vos distances par rapport aux autres personnes. Ne serrez pas la main et ne faites pas la bise.

3 - Couvrez votre bouche et votre nez avec un mouchoir jetable lorsque vous éternuez ou toussez. Jetez les mouchoirs dans une poubelle fermée et lavez-vous les mains.

Stay up to date - subscribe to our news: